Boutique ésotérique en ligne - Livraison sans frontières et GRATUITE en France dès 40 euros - Prendre Rdv pour vos séances Reiki

Infusion Dauhridaya - Collectif Spirite
Infusion Dauhridaya - Collectif Spirite
  • Charger l'image dans la galerie, Infusion Dauhridaya - Collectif Spirite
  • Charger l'image dans la galerie, Infusion Dauhridaya - Collectif Spirite

Infusion grossesse

Prix normal
$1.00
Prix réduit
$1.00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Livraison offerte dès 40 euros Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Dauhridaya est à boire à partir du 120ème jour de grossesse, là où l’enfant a tous ses sens en éveil et transmet ses désirs à sa mère. Cette synergie de plantes protège l’enfant et va ensuite préparer les tissus du périnée à l’accouchement. Elle est rafraîchissante, décongestionnante et apaisante. Elle joue sur l’aspect circulatoire, urinaire et digestif.

Cette synergie de plantes, majoritairement des fleurs, accompagne la grossesse et prépare l’accouchement. Elle régule le transit et redonne de la tonicité à l’intestin au travers de l’hibiscus et de la bruyère. Combinée à l’action de la lavande sur sur le système nerveux, elle apaise la mère. Dauhridaya est aussi rafraîchissante, circulatoire et décongestionnante. Elle recherche, notamment au travers de la prèle, à pallier les manques fréquents en minéraux qui peuvent mener à l’ostéoporose. Dans un dernier temps elle prépare les tissus du périnée pour un accouchement en douceur.

Fondée sur les principes d’une branche de l’herboristerie Ayurvédique nommée Pushpa Āyurveda : « la science des fleurs », Dauhridaya est une synergie de plantes qui favorise l’harmonie entre la mère et son enfant. Ce mélange équilibre les trois Doshas. Elle est de nature « sattvique ». Elle équilibre notamment Pitta selon les principes de « Jwara chikitsa » (traitement des fièvres). Cette synergie est aussi composée de plantes « Garbhasthapana » qui protègent l’enfant et participe à son développement.

Préparation :

Utiliser un sachet de Dauhridaya pour 200 ml d’eau bouillante.
Laisser infuser 8 à 10 minutes.
Boire une à quatre tasses par jour.

Conseil du Vaidya :

« Dites le lui avec des fleurs… », utilisez la communication non-violente.
 
Pendant la grossesse, la nourriture de la mère doit être plaisante, fraîche et de bonne qualité. Elle doit être d’une consistance onctueuse, liquide ou semi liquide et épicée sans être trop piquante ou salée. Elle ne doit pas être sèche de nature ou fermentée pour ne pas assécher encore plus le corps de la mère.
 
Il est conseillé pour la future mère, après 120 jours de grossesse : du ghee, du lait, du beurre, du bouillon de viande, du riz, des haricots mungo, du blé, un yaourt avec du sucre, du miel, des bananes, du raisin, de l’amalaki…
 
Ne réprimez pas vos envies, ce sont celles de l’enfant. Réprimer ces désirs activerait Vāta qui pénétrerait l’enfant et qui pourrait causer de nombreux troubles psychosomatiques. De manière général, évitez tout ce qui peut aggraver Vāta.
 
Appliquez-vous une huile chaude (amande douce, sésame…) au niveau de l’abdomen, de la poitrine et sur les extrémités plusieurs fois par semaines.